Le test utilisé dans ce projet pilote détecte les anticorps anti-VIH. Ces anticorps produits par le corps sont le signe que le VIH est entré dans le sang. Il faut habituellement de deux à quatre semaines après l’infection pour que des anticorps anti-VIH apparaissent dans le sang; dans certaines circonstances, ceux-ci pourraient ne pas être mesurables pendant jusqu’à trois mois.

Dans notre discussion d’aujourd’hui, s’il est déterminé que vous avez eu une exposition à risque élevé, on vous conseillera de vous faire dépister trois semaines, six semaines et trois mois après l’exposition. Dans les trois ou quatre semaines après l’exposition, je pourrais aussi vous recommander de vous rendre à la clinique pour un dépistage standard qui détecte le virus (et non les anticorps), car ce test pourrait être plus exact en phase d’infection précoce.

À quelle fréquence devrais-je me faire dépister pour le VIH?

Il est toujours recommandé de se faire dépister après une exposition à risque élevé. Si vous avez fréquemment des expositions à risque élevé, je peux vous diriger vers des ressources pour réduire votre risque.

Si vous faites partie d’une population prioritaire, un dépistage annuel est recommandé si vous avez des expositions potentielles, comme des relations sexuelles avec des partenaires dont vous ne connaissez pas le statut VIH, et ce même si vous utilisez des méthodes préventives comme le condom.